Connexion

Mot de passe oublié ?

Mot de passe oublié ?

Connexion

R-co Conviction Equity Multi Caps Euro

Actions Gamme : Conviction Région : Zone euro EUR
FR0007085063
Morningstar Rating™
au 31/01/2024

Valeur liquidative

366.00 €

(11/07/2024)

Actif net du fonds

142.9 M €

(11/07/2024)

Performances

+8.73 %

(YTD) (11/07/2024)

Durée de placement recommandée

5 ans

Echelle de risque

4/7

Objectif de gestion

L’objectif de gestion du compartiment est d’obtenir sur une longue période (5 ans minimum), une performance, nette de frais de gestion, supérieure à l'indice Dow Jones Eurostoxx des marchés d'actions de la zone euro.

Evolution de la valeur liquidative

Les performances passées ne préjugent pas des performances à venir et ne sont pas constantes dans le temps. Performances nettes de frais, calculées dans la devise de référence de la part.

Evolution années civiles

Ce diagramme affiche la performance du fonds en pourcentage de perte ou de gain par an au cours des 10 dernières années par rapport à sa valeur de référence. Il peut vous aider à évaluer comment le fonds a été géré dans le passé et à le comparer à sa valeur de référence.
Date de création de la part / action : 04/03/2020
Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des performances futures. Les marchés pourraient évoluer très différemment à l’avenir. Elles peuvent toutefois vous aider à évaluer comment le fonds a été géré dans le passé. La performance est affichée après déduction des frais courants. Les frais d’entrée ou de sortie sont exclus du calcul.
* Le compartiment de la SICAV a été créé à l'occasion de la fusion-absorption du FCP Martin Maurel Euromix Actions le 04 mars 2020. La part C EUR dudit FCP a été créée le 11 juillet 2003 et est devenue la catégorie d'action C EUR de ce compartiment.

Performances au 11/07/2024

Performances cumulées Performances annualisées
10 ans 5 ans 3 ans 1 an YTD 1 mois 10 ans 5 ans 3 ans
84.90% 42.65% 14.17% 15.57% 8.73% 0.30% 6.33% 7.35% 4.50%
102.55% 51.26% 21.44% 16.24% 10.31% 0.25% 7.31% 8.62% 6.67%
R-co Conviction Equity Multi Caps Euro C EUR
100% Euro Stoxx ® NR
Les performances passées ne préjugent pas des performances à venir et ne sont pas constantes dans le temps. Performances nettes de frais, calculées dans la devise de référence de la part.

Indicateurs de risque au 11/07/2024

Volatilité Ratios
Fonds Indicateur de référence Tracking-error Ratio d'information Ratio de Sharpe
1 an 11.83% 11.77% 2.55% -0.3919 0.7395
3 ans 16.67% 15.84% 3.82% -0.5718 0.1697

Commentaires

30/06/2024

Les actions de la zone euro perdent 2,72% sur le mois (EuroStoxx d.n.r.), principalement sous l’effet de la chute de 6,42% du CAC 40, pire mois depuis juin 2021. Cette contre-performance s’explique par la décision inattendue du Président Macron de convoquer des élections législatives, dans le sillage des résultats des élections européennes, dont l’issue pourrait avoir des conséquences économiques délétères au regard des programmes des partis extrêmes.
Sur le plan macroéconomique, la Fed a laissé ses taux directeurs inchangés pour la 7ème fois consécutive lors de son comité monétaire de juin, justifiant cette décision par des prévisions d’inflation revues en hausse. Toutefois, la publication après la réunion de la Fed du « Core PCE » le plus faible depuis mars 2021 à 2,60% en rythme annuel a ouvert la porte à une possible baisse de taux avant la fin de l’année. Malgré le maintien des coûts de financement à leurs plus hauts en 20 ans, l’économie américaine reste robuste comme en témoignent la hausse de l’ISM des services. Cependant, le moral des ménages se détériore en raison d’inquiétudes sur leur future situation financière liées à la persistance de l’inflation, à des taux d’intérêt élevés et à un marché de l’emploi en phase de rééquilibrage.
En zone euro, la BCE, estimant « opportun de réduire le caractère restrictif de la politique monétaire » a procédé sans surprise à une première baisse de taux en début de mois, malgré des prévisions d’inflation revues à la hausse. Considérant que celle-ci n’était pas encore vaincue, l’institution prône toujours le maintien d’une politique restrictive pendant le reste de l’année 2024. Les dernières statistiques en zone euro se sont révélées en deçà des attentes et renforcent l’espoir de nouvelles baisses de taux d’ici la fin de l’année. Reflétant les craintes d’une nouvelle dégradation des finances publiques françaises quelle que soit la future majorité, les taux français à 10 ans se sont tendus pour atteindre 3,30% en fin de mois, mais surtout le « spread » avec le Bund allemand à 10 ans a bondi de 35 bp pour atteindre 82 bp le 27 juin, du jamais vu depuis 2012.
Les secteurs cycliques ont particulièrement souffert en juin comme l’illustrent les reculs respectifs de la construction- matériaux (-9,22%) et des produits de base (7.9%), ainsi que les segments sensibles aux taux d’intérêt avec l’immobilier (-7.44%) et les banques (-6.78%). A l’opposé, le secteur technologique (+7.32%) affiche une performance positive sur des perspectives favorables pour le second semestre (en particulier sur le segment des semiconducteurs), suivi par la distribution (+3.4%) et des médias (+0.1%). Les secteurs plus défensifs font de la résistance à l’image des télécommunications (-1.03%) et de la santé (-1.6%).
Au sein du portefeuille, les contributions les plus positives sur le mois proviennent des progressions de Sap (+12.4%), Asml (+10.7%) dans la technologie, Novo Nordisk (+8.5%), Deutsche Telecom (+5.3%) et Rlex (+7.4%). En sens inverse, les valeurs en correction sont toutes des valeurs françaises avec notamment l’Oreal (-9.3%), Vinci (-14%), TotalEnergies (-5.8%), Saint-Gobain (-7.4%), Stellantis (-8.7%) pour les grandes capitalisations. Parmi les valeurs midcaps plus exposées en moyenne à l’activité en France, les corrections ont été sévères pour Trigano (-21.7%), Spie (-11%) et Elis (-13%).
Dans un contexte de remontée de la volatilité et de tensions obligataires sur la dette française, les mouvements ont été assez nombreux pour réduire l’exposition en valeurs françaises et/ou cycliques. Ainsi, la position Orange a été vendue et des allègements sur des positions significatives ont été réalisés notamment sur Vinci, Stellantis, Lvmh, Cap Gemini. Par ailleurs, d’autres positions ont été vendues/allégées comme Biomérieux, Crh et Lonza pour des raisons plus spécifiques. Les achats ont porté sur des valeurs technologiques Be Semiconductor et Asml, ainsi que des valeurs comme Schneider (développement des datacenters) et Amundi qui n’étaient pas présentes dans le portefeuille. Des valeurs moyennes exposées à l’international ont également été achetées comme Exosens, Gerresheimer, Ipsos et Teleperformance.

Indicateur Synthétique de Risque (ISR)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Risque plus faible
Risque plus élevé

Les gérants

Thierry Rigaudière

Responsable de la Gestion Thématique

Voir sa biographie

Valérie Oelhoffen

Gestionnaire Actions Européennes

Voir sa biographie

Nathalie Bourdoncle

Gestionnaire Actions Européennes

Voir sa biographie

Caractéristiques

  • Code ISIN : FR0007085063
  • Forme juridique : SICAV
  • Classification AMF : Actions des pays de l’Union européenne
  • Date de création : 04/03/2020
  • Société de gestion : Rothschild & Co Asset Management
  • Dépositaire : Rothschild Martin Maurel
  • Affectation des résultats : Capitalisation
  • Indice de référence : 100% Euro Stoxx ® NR
  • Valorisation : Quotidienne
  • Heure limite de souscriptions-rachats : 12h00
  • Valeur liquidative d'application : prochaine VL (Cours inconnu)
  • Règlement (Date de valeur) : VL+2
  • Minimum de souscription initiale : 2500 EUR
  • Souscriptions ultérieures : 1/10000ème action(s)
  • Frais de gestion (maximum) : 1.5%
  • Droits d'entrée (maximum) : 3%
  • Droits de sortie (maximum) : Néant
  • Commission de surperformance : 15% au-dessus de [100% Euro Stoxx ® NR]

Téléchargements