Connexion

Mot de passe oublié ?

Mot de passe oublié ?

Connexion

R-co Alteor Equilibre

Diversifiés Gamme : OPAL Région : Monde EUR
FR001400G6P2

Valeur liquidative

108.52 €

(11/04/2024)

Actif net du fonds

5.5 M €

(11/04/2024)

Performances

+3.19 %

(YTD) (11/04/2024)

Durée de placement recommandée

5 ans

Echelle de risque

3/7

Objectif de gestion

Le FCP a pour objectif de gestion d'obtenir, sur la durée de placement recommandée supérieure à cinq ans, une performance nette de frais de gestion supérieure à celle de son indicateur de référence composite : 50% MSCI Daily TR Net World en Euro (dividendes nets réinvestis) + 30% JPM GBI EMU (coupons nets réinvestis) + 20% ESTER ; au moyen d’une gestion discrétionnaire, en investissant indirectement (via les OPC, dont les OPC cotés/ETF) sur les marchés mondiaux des produits d’actions et/ou de taux.

Evolution de la valeur liquidative

Ce fonds ayant moins d’un an d’historique, les performances ne peuvent être diffusées conformément à la réglementation en vigueur.

Performances au 11/04/2024

Performances cumulées Performances annualisées
10 ans 5 ans 3 ans 1 an YTD 1 mois 10 ans 5 ans 3 ans
3.19% 0.88%
4.73% 0.86%
R-co Alteor Equilibre C EUR
(50% MSCI World NTR EUR) + (30% JPMorgan GBI EMU) + (20% ESTR OIS European Central Bank)
Les performances passées ne préjugent pas des performances à venir et ne sont pas constantes dans le temps. Performances nettes de frais, calculées dans la devise de référence de la part.

Commentaires

31/03/2024

La hausse des marchés, débutée fin octobre dernier, s’est prolongée au cours du mois dans toutes les zones géographiques. A l’exception de la Chine qui progresse de 1.7% en mars (MSCI China en euros), mais seulement de 0.35% depuis le début de l’année, la quasi-totalité des principaux indices actions termine le premier trimestre avec des performances à deux chiffres. Toujours porté par la résilience de la croissance américaine et les anticipations de baisse des taux à venir, le MSCI world, en euros et dividendes réinvestis, progresse de 11.7% depuis la fin de l’année 2023, quand le S&P, tiré par les valeurs technologiques gagne 13.3%, le TOPIX s’adjuge 11.8% et l’Eurostoxx avance de 10%. Coté obligataire, les résultats sont plus décevants. Les taux longs restent élevés des deux côtés de l’Atlantique. Et même si le mois de mars a vu les taux se resserrer de 5 bp sur le taux 10 ans américain et de 11 bp sur le bund, les niveaux actuels (4.20% aux Etats Unis et 2.30% en Allemagne) reflètent le niveau d’incertitude lié à l’inflation et aux baisses de taux de la Fed dans un contexte de croissance solide. Au début de l’année, le consensus tablait sur 6 à 7 baisses pour l’ensemble de l’année 2024 aux Etats-Unis. Désormais, 3 baisses sont anticipées. L’économie américaine continue en effet de surprendre positivement avec une croissance qui résiste au-dessus de son potentiel. La consommation a rebondi en février après un faible mois de janvier (+0,8% après 0,2%), les flux sur le marché de l’emploi se stabilisent en février à des niveaux toujours solides et l’ISM manufacturier repasse au-dessus des 50 points en mars pour la première fois depuis 2022. La performance des marchés traduit le fait que les investisseurs privilégient maintenant pour la croissance, un scénario de soft landing, voire de no landing. Au-delà des Etats-Unis, la reprise du cycle industriel se confirme. Le PMI manufacturier global progresse pour le troisième mois consécutif pour atteindre 50,6 au mois de mars, un plus haut niveau depuis mi-2022. La reprise mondiale se généralise donc, même si elle reste décevante en Europe. En Asie, les nouvelles sont également rassurantes. Les PMI chinois progressent nettement en mars et de façon assez généralisée, atteignant des plus hauts depuis le rebond qui a suivi la fin de la politique du Zéro Covid il y a un an. Ce signal positif s’explique notamment par des exportations qui continuent d’être solides et de progresser, et par les effets des nombreuses mesures mises en place par les autorités pour relancer la croissance du pays qui a surpris positivement en ce début d’année. Ce n’est toutefois pas suffisant, pour le moment, pour faire rebondir la confiance des consommateurs et des entreprises qui reste à des niveaux très faible. On notera pour finir, la nouvelle hausse des prix pétroliers avec un baril de Brent qui atteint 87 dollars (+6.8% sur le mois) et le rebond de l’once d’or qui a fini le mois à un nouveau record historique en atteignant 2230 dollars (+21.9% sur le mois). Au cours du mois, nous avons pris quelques profits sur les mines d'or, l'énergie, le Japon, les obligations corporates et souveraines. Dans le même temps, nous avons renforcé notre exposition sur le Yen et les foncières côtées.

Indicateur Synthétique de Risque (ISR)

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Risque plus faible
Risque plus élevé

Les gérants

Mathieu Six

Gestionnaire de portefeuillles en Architecture Ouverte

Voir sa biographie

Thomas Ayache

Gestionnaire de portefeuillles en Architecture Ouverte

Voir sa biographie

Caractéristiques

  • Code ISIN : FR001400G6P2
  • Forme juridique : FCP
  • Classification AMF : Pas de Classification AMF
  • Date de création : 05/05/2023
  • Société de gestion : Rothschild & Co Asset Management
  • Dépositaire : Caceis Bank
  • Affectation des résultats : Capitalisation
  • Indice de référence : (50% MSCI World NTR EUR) + (30% JPMorgan GBI EMU) + (20% ESTR OIS European Central Bank)
  • Valorisation : Quotidienne
  • Heure limite de souscriptions-rachats : 12h00
  • Valeur liquidative d'application : VL du jour ouvré suivant
  • Règlement (Date de valeur) : VL+3
  • Minimum de souscription initiale : 1 part(s)
  • Souscriptions ultérieures : 1/10000ème part(s)
  • Frais de gestion (maximum) : 1.3%
  • Frais de fonctionnement (maximum) : 0.1%
  • Droits d'entrée (maximum) : 2%
  • Droits de sortie (maximum) : Néant
  • Commission de surperformance : 15% au-dessus de [(50% MSCI World NTR EUR) + (30% JPMorgan GBI EMU) + (20% ESTR OIS European Central Bank)]

Téléchargements